Irak : quatre ex-militaires français intègrent une milice contre l’EI

milice-ei-franceQuatre ex-militaires de nationalité française se seraient rendus en Irak afin d’y combattre l’organisation de l’Etat Islamique (EI) dans le cadre d’une milice chrétienne, selon le quotidien Le Parisien, pour qui nombre de volontaires français voudraient faire de même.

A en croire le journal, les groupes armés occidentaux ayant pour objectif de lutter contre le groupe EI attirent énormément de volontaires. Ainsi, ces quatre anciens soldats tricolores ont décidé d’étoffer les rangs de l’organisation chrétienne « Dwekh Nashwa », nom qui signifie « futur martyr » en araméen. Il s’agit d’une milice mise sur pied dans le but de défendre les chrétiens d’Orient qui subissent les exactions des djihadistes de l’organisation de l’EI en Irak. D’ailleurs, l’arrivée de ces Français en Irak a été confirmée sur le site web de la représentation française de la milice chrétienne.

Ces 4 ressortissants français ne constituent pas les premières recrues de Dwekh Nashwa. En effet, d’anciens soldats américains et des citoyens britanniques avaient fait ce choix avant eux. A l’heure actuelle, ceux-ci combattent aux côtés de miliciens irakiens. C’est le cas, à titre illustratif, de Brett, un ressortissant américain âgé de 28 ans qui a pris part à la guerre en Irak. En février dernier, il avait confié aux médias envisager de mettre sur pied une sorte de « légion étrangère » sur le territoire irakien pour lutter contre les insurgés djihadistes et assurer la protection notamment des Assyriens. Cette communauté chrétienne – l’une des plus anciennes de la planète – tend à disparaître suite à la répression islamiste.

Sur son site web, Dwekh Nashwa a annoncé l’arrivée d’un autre groupe de Français plus expérimenté. Ces miliciens vont rejoindre les combattants kurdes peshmergas afin de prendre part à la vaste offensive sur Mossoul prévue, selon la même source, pour fin 2015. D’après Le Parisien, environ 200 ex-militaires français veulent se rendre en Syrie et en Irak pour combattre les djihadistes.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*