Irak : une cinquantaine de morts après une série d’attaques à la voiture piégée

irak-attentat-voiture-piegeeTrois attentats à la voiture piégée survenus lundi en Irak ont entraîné la mort de 50 personnes au minimum et des dizaines de blessés.

L’une de ces voitures a explosé dans la région de Bassora (sud), un attentat revendiqué par l’organisation de l’Etat Islamique (EI) contrairement aux deux autres. Il est très rare que des attaques surviennent dans la région chiite de Bassora. En effet, le groupe EI n’y a que peu d’accès jusqu’à présent. A en croire Jabbar al-Saadi, qui fait partie du conseil provincial de cette région, cet attentat, qui a eu lieu dans le marché « Souk al-Hallaquine-, a fait au moins dix morts à Zoubeïr et 24 blessés.

Quant aux deux autres attaques à la voiture piégée, une est survenue, d’après un compte-rendu des forces de l’ordre, au marché de la localité de Khalès dans la province de Diyala au nord de la capitale irakienne, faisant 35 morts et 74 blessés. L’autre attentat a eu lieu dans la localité de Hosseiniyah, distante de 20 km environ au nord de la capitale irakienne, comme rapporté par un colonel de la police. La même source a affirmé qu’elle a fait 5 morts et 17 blessés. Il faut noter que le nord de Bagdad est fréquemment le théâtre d’attaques terroristes.

D’après des données rendues publiques jeudi par la mission des Nations Unies en Irak, 717 Irakiens ont trouvé la mort et 1 216 se sont blessés dans des actes de terrorisme et de violence au cours du mois dernier. Dans la seule province de Bagdad, 257 morts ont été dénombrés. Ne considérant que les cas vérifiés, ces chiffres pourraient être inférieurs à la réalité, selon l’ONU.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*