Egypte : assassinat d’un candidat aux législatives

al-nour-candidat-mortDes hommes armés ont abattu samedi dernier en Egypte un candidat aux élections législatives appartenant à une formation politique islamiste pro-gouvernementale.

La victime, Moustafa Abdel Rahmane, était membre d’Al-Nour, le parti ultra-conservateur salafiste considéré comme proche du gouvernement. D’après des responsables des forces de l’ordre, ce candidat aux législatives a été assassiné au nord du Sinaï par deux agresseurs qui circulaient sur une moto. Un assassinat qui a été confirmé par le secrétaire général d’Al-Nour.

Il faut noter qu’Al-Nour est l’unique formation politique islamiste à avoir été épargnée de la vague de répression qui a suivi la destitution par l’armée, en juillet 2013, de l’ex-président égyptien, le conservateur Mohamed Morsi issu de la confrérie des Frères musulmans.

Depuis, les islamistes ont régulièrement perpétré des attaques visant les autorités et les services de sécurité égyptiens, en représailles à la destitution de Morsi. Dans le cadre de cette répression, le pouvoir égyptien a non seulement tué plus de 1.400 manifestants pro-Morsi mais il a également emprisonné l’ensemble des leaders islamistes et gelé leurs avoirs. Les autorités égyptiennes ont également placé la confrérie des Frères musulmans sur leur liste noire des organisations considérées comme terroristes et, de ce fait, interdite de toute activité.

A l’époque, le parti Al-Nour avait appuyé l’éviction de Morsi par l’ex-chef des forces armées et actuel dirigeant égyptien, Abdel Fattah al-Sissi. D’après certains observateurs, cela pourrait étayer le fait que Moustafa Abdel Rahmane est devenu la première personnalité politique à être abattue depuis le début de la rébellion dans la région du Sinaï en 2013.

A propos de Fitzpatrick 1331 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*