Le Québec prête à accueillir 7.300 réfugiés syriens sur deux ans

quebec-strategie-acceuil-refugies-syriensLe ministre intérimaire québécois de la Sécurité publique, Pierre Moreau et son homologue en charge de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, Kathleen Weil ont présenté mercredi matin, le plan du gouvernement du Québec pour accueillir 7.300 réfugiés syriens d’ici la fin de l’année prochaine et les intégrer dans le système social québécois.

Le Québec entend débourser 29 millions de dollars cette année et l’année prochaine pour financer cette opération qui sera menée en collaboration avec plusieurs organismes. L’Organisation de la sécurité civile du Québec aura la tâche de coordonner tous les efforts d’accueil sur place, une tâche qui doit être réalisée en étroite collaboration avec les Forces armées canadiennes, la Croix-Rouge et les municipalités.

Pas moins de 13 villes québécoises ont manifesté leur intérêt jusqu’à présent pour accueillir des réfugiés syriens. Seuls 230 réfugiés seront dirigés vers la ville de Québec par ces deux vagues d’immigration. La majorité des 7.300 réfugiés attendus au Québec au cours des deux prochaines années seront parrainés par des familles et des organismes québécois qui les prendront en charge.

Le gouvernement québécois ne prendra en charge que 750 réfugiés, 2.900 autres sont déjà parrainés cette année et au moins 2.600 réfugiés seront parrainés pour 2016. Le gouvernement central d’Ottawa s’est engagé à assumer une partie des frais encourus par l’accueil des réfugiés dans la province du Québec.

Mais malgré cette préparation minutieuse, l’intégration des réfugiés syriens ne devrait pas se faire sans douleur pour le Québec. Au moins 1.000 de ces réfugiés devraient être intégrés au réseau scolaire québécois, un véritable défi pour le système public d’éducation déjà éprouvé par des années de compressions budgétaires.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*