L’Italie déploie 450 soldats en Irak pour la protection du barrage de Mossoul

Le Président du Conseil des ministres italien, Matteo Renzi a annoncé mercredi à Rome, l’envoi imminent de 450 soldats italiens en Irak, pour assurer la protection du chantier du barrage de Mossoul, dont une compagnie italienne a remporté l’appel d’offre, un site qui se troue au nord du pays, non loin de la ville de Mossoul contrôlée par le groupe Etat Islamique (EI).

Le Premier ministre italien a profité de son passage à l’émission de télévision «Porta a Porta» pour annoncer ce prochain déploiement : « l’appel d’offre (pour la consolidation du barrage) a été remporté par une société italienne … et nous enverrons sur place 450 de nos hommes aux côtés des Américains afin d’aider à le protéger », a-t-il précisé. Ce barrage, a-t-il ajouté, se situe dans une zone dangereuse, à la frontière avec les portions contrôlées par l’organisation de l’EI, et est gravement endommagé et risque de s’écrouler à tout moment.

Pour rappel, les combattants kurdes ou Peshmergas avaient réussi, avec le soutien des forces aériennes américaines, à récupérer, en août 2014, ce barrage, qui était également sous contrôle des djihadistes. Il faut noter que le barrage de Mossoul est le plus important du pays et constitue la source d’énergie et d’eau pour plus d’un million d’habitants du nord de l’Irak.

Le groupe italien Trevi avait remporté un appel d’offres d’une valeur de 2 milliards de dollars pour consolider ce barrage érigé sur le fleuve le Tigre, à 50 kilomètres environ en amont de la ville de Mossoul.

D’après la presse italienne, les 450 soldats italiens ont pour mission d’éviter que l’organisation de l’EI ne reprenne le contrôle du barrage et de permettre la reprise des travaux de consolidation. Jusqu’à présent, les conditions de sécurité ne permettaient pas d’autoriser l’entreprise d’entamer le chantier. L’Italie dispose déjà d’un contingent de 750 militaires déployés en Irak.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*