Israël: Ehud Olmert condamné à 18 mois de prison ferme pour corruption

L’ancien Premier ministre israélien, Ehud Olmert sera le premier chef de gouvernement à être emprisonné dans son pays, après la confirmation mardi par la Cour suprême de Tel-Aviv, de sa condamnation à 18 mois de prison ferme pour corruption.

Agé aujourd’hui de 70 ans, Ehud Olmert, l’ancien Premier ministre (2006 à 2009), avait été condamné à six ans de prison ferme en première instance pour deux chefs d’accusation de corruption liés à un énorme projet immobilier. Le verdict rendu ce mardi par les cinq juges de la Cour suprême l’acquitte d’une de ces accusations et réduit sa peine à 18 mois de prison dans la deuxième affaire qui remonte à l’époque où Ehud Olmert était maire de Jérusalem.

L’ancien Premier ministre a été acquitté de l’accusation d’avoir reçu 117.150 euros de pots-de-vin mais a été « condamné à l’unanimité pour avoir reçu un pot-de-vin de 14.060 euros. Il doit se présenter le 15 février prochain aux autorités afin d’entamer sa période de détention.

Ehud Olmert était un ancien membre du Likoud, le parti de droite de l’actuel Premier ministre Benjamin Netanyahu, avant de rejoindre le centre droit avec le parti Kadima. Sa décision de renoncer à se présenter aux primaires de son parti avait ouvert la voie à l’accession au pouvoir de Benjamin Netanyahu qui dirige depuis Israël. Visé par des enquêtes depuis des années, Ehud Olmert a longtemps échappé à toute condamnation. Mais sa descente aux enfers a commencé en mai 2014, quand un tribunal l’a condamné en première instance à six ans de prison pour corruption. Sept autres co-accusés ont été reconnus coupables dans cette affaire de corruption, dont l’ancien maire de Jérusalem, Uri Lupolianski.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*