Le Parlement allemand pour un renforcement de l’engagement militaire allemand en Irak et au Mali

Les élus allemands ont approuvé jeudi, le renforcement de l’engagement militaire allemand en Irak et au Mali où l’Allemagne entend envoyer jusqu’à 650 hommes pour assister les forces françaises et soutenir le processus de paix.

L’envoi de soldats allemands au Mali a été approuvé par 502 députés alors que 66 de leurs homologues y étaient opposés et 6 se sont abstenus. Le gouvernement avait décidé le 6 janvier dernier, suite aux attentats de Paris, de renforcer la présence militaire allemande au Mali, de sorte à soulager la France, dont certaines troupes combattent déjà l’organisation de l’Etat Islamique (EI) en Syrie.

En clair, les militaires allemands s’impliqueront dans la mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) visant à encourager l’application d’un accord de paix entre l’exécutif malien et les insurgés du nord du pays. A titre de rappel, le précédent mandat de l’armée allemande ne prévoyait que le déploiement d’un maximum de 150 hommes. Finalement, seuls dix soldats avaient été envoyés.

Dans une interview reprise par des journaux du groupe Redaktions Netzwerks Deutschland, la ministre allemande de la défense, Ursula von der Leyen, n’a pas fait de mystère sur les risques de cette mission : « le nord du Mali est très instable, et en conséquence, l’intervention est dangereuse pour nos soldats », a-t-elle prévenu. Toutefois, au sud du Mali beaucoup moins dangereux, a-t-elle précisé, environ 200 militaires allemands y prennent part à la mission européenne de formation des soldats maliens.

Par ailleurs, 441 députés allemands se sont prononcés en faveur du renforcement des troupes de 50 à 150 hommes intervenant dans le nord de l’Irak, en particulier en soutien aux peshmergas combattant l’EI, alors que 81 élus étaient contre et 48 autres se sont abstenus.

A propos de Fitzpatrick 1366 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*