Israël : Démolition le Tsahal d’habitations de Palestiniens

L’armée israélienne a procédé à la démolition d’une vingtaine installation en Cisjordanie occupée, dont des habitations, laissant 80 palestiniens sans abri, rapportent mardi, des habitants et des responsables israéliens.

Selon l’Association des droits civils en Israël, les soldats ont détruit 24 structures, y compris des habitations, dans et autour du village de Khirbet Jenbah, au sud de Hébron. Selon les autorités israéliennes, ces structures se situaient sans autorisation sur une zone militaire, ce à quoi les habitants font valoir que leurs ancêtres peuplaient la zone avant l’occupation israélienne de la Cisjordanie à partir de 1967.

L’ONG israélienne B’Tselem, qui documente les violations des droits de l’Homme dans les Territoires palestiniens, souligne en plus qu’il est illégal pour une puissance occupante d’établir des zones militaires dans les territoires qu’elle occupe.

Les bulldozers sont entrés en action vers 07h00 locales (05h00 GMT). L’argument avancé par le ministère israélien de la Défense pour justifier ces destructions est loin de satisfaire la communauté internationale qui, de même qu’elle le fait pour l’occupation de la Cisjordanie par Israël ou encore la poursuite de la colonisation, critique régulièrement ces démolitions.

L’Union européenne en est particulièrement irritée du fait qu’elle a participé au financement d’une dizaine des structures démolies. Les autorités israéliennes ont démoli 539 structures palestiniennes en Cisjordanie et à Jérusalem-Est en 20015, entraînant le déplacement de 742 Palestiniens selon l’OCHA, le bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU.

L’Union européenne s’est contentée d’appeler le gouvernement israélien, par l’intermédiaire de l’un de ses porte-paroles à Jérusalem, «à revoir sa politique de colonisation et de démolition de projets ».

Dans une intervention sur le conflit israélo-palestinien devant le Conseil de sécurité le 26 janvier, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon s’est attiré les foudres du gouvernement israélien, en signifiant clairement sa désapprobation des démolitions d’habitations par les autorités israéliennes.

A propos de Fitzpatrick 1332 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*