Les forces armées irakiennes partent à la reconquête de Mossoul

Les forces armées irakiennes ont entamé le déploiement de milliers de soldats dans l’objectif d’initier des opérations pour la reconquête de la ville de Mossoul, qui est toujours contrôlée par les combattants du groupe Etat Islamique (EI).

Un général de brigade a confié à la presse sous le couvert de l’anonymat que « des unités de l’armée irakienne ont commencé à arriver sur la base militaire située près de la localité de Makhmur, afin de lancer les premières opérations en direction de Mossoul ». La localité de Makhmur ese trouve à 70 km au sud-est de Mossoul.

Pour rappel, Mossoul, la deuxième ville d’Irak, est tombée en juin 2014 sous le contrôle de l’organisation djihadiste EI. Toutefois, au cours de l’année dernière, ce mouvement a connu de multiples défaites, lors des combats opposant ses éléments aux forces de sécurité loyalistes appuyées par les raids de la coalition internationale antidjihadiste. Toujours selon la même source, pour le moment, trois brigades sont positionnées sur la base militaire de Makhmur qui pourrait accueillir, à l’avenir, jusqu’à 4.500 militaires.

Il y a quelques semaines, l’armée irakienne avait reconquis Ramadi, la capitale de la province d’Al-Anbar. Pour ce qui est de la reconquête de Mossoul, elle devrait être plus laborieuse compte tenu de la taille de cette ville et de la population civile qu’elle abrite. Dans cette optique, l’armée irakienne envisage, en premier lieu, selon le général de brigade, de couper les voies d’approvisionnement du groupe EI entre Mossoul et des zones situées plus au sud à l’instar de Hawjah dans la province de Kirkouk ou de Baiji dans la province de Salaheddine.

A propos de Fitzpatrick 1345 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*