Egypte-Arabie Saoudite: Lancement d’un important fonds d’investissement

Les autorités égyptiennes et saoudiennes ont convenu de mettre en place un fonds d’investissement doté d’un capital de 16 milliards de dollars qui servira à financer entre autres, la construction d’un pont devant relier les deux pays sur la Mer rouge.

Dans le cadre de la visite du roi Salmane d’Arabie saoudite en Egypte, les deux parties ont conclu samedi dernier au Caire, divers accords dont un visant à mettre en place une zone industrielle en Egypte.

Le souverain saoudien effectue depuis jeudi dernier, sa première visite officielle en Egypte, depuis son intronisation en janvier 2015. Dans la foulée, sa délégation a annoncé nombre d’investissements dans le pays des pharaons. Des gestes qui traduisent le ferme soutien du royaume wahhabite au régime d’Abdel Fattah al-Sissi.

A propos du futur port, le roi Salmane a confié à la presse qu’il s’agit d’un projet «historique qui va relier les continents africain et asiatique et est un saut qualitatif qui va augmenter les échanges commerciaux entre les deux continents à des niveaux sans précédents ».

L’Egypte constitue un allié stratégique pour l’Arabie saoudite sunnite qui rivalise contre le Régime iranien pour le leadership dans la région du Golfe. Les positions des deux pays sont diamétralement opposés au sujet de la guerre en Syrie et au Yémen. Depuis la destitution en 2013 par l’armée, de l’ancien président égyptien Mohamed Morsi, le royaume wahhabite a octroyé à l’Egypte plusieurs milliards de dollars d’aides pour lui permettre de redresser son économie gravement délabrée.

A propos de Fitzpatrick 1315 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*