Destruction en Irak de quatre centres de commandement djihadistes

En visite en Irak, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé mardi, que quatre centres de commandement de l’organisation de l’Etat Islamique (EI) basés à Mossoul (nord de l’Irak) ont été récemment visés par des bombardements d’avions de la coalition internationale anti-djihadiste.

Selon le ministre français qui était en visite à Erbil, la capitale de la région autonome du Kurdistan irakien, les raids de la coalition ont été menés dans la nuit du samedi à dimanche dernier, par dix avions dont quatre chasseurs tricolores. Ils ont pris pour cible et détruit « quatre centres névralgiques » à Mossoul, la deuxième grande ville d’Irak.

De son côté, le commandement américain pour la zone Moyen-Orient a parlé de huit frappes de la coalition internationale perpétrées le samedi 9 avril dernier sur Mossoul ainsi que quatre autres le dimanche dernier. Toujours selon la même source, ces raids visaient des unités tactiques et des infrastructures de communication des djihadistes.

Depuis la reconquête de Ramadi par les forces armées irakiennes en décembre dernier, la coalition internationale anti-djihadiste entendait focaliser ses efforts en Irak sur Mossoul du fait que nombre de responsables djihadistes étaient supposés y résider suite à la série de frappes ayant visé Raqqa (Syrie), la capitale proclamée du groupe EI.

La bataille de Mossoul a été initiée le 24 mars dernier, par l’armée irakienne avec l’appui d’une coalition de groupes armés majoritairement chiites et le soutien aérien de la coalition.

«On peut dire qu’à la fin de l’année 2016, Mossoul sera tombée», a indiqué Le Drian, estimant que «l’objectif d’éradiquer Daech peut-être avant la fin de l’année en Irak est possible».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*