Syrie : intensification des combats dans la région d’Alep

L’intensité croissante ces derniers jours, des combats sur plusieurs fronts près d’Alep dans le nord de la Syrie, fait craindre à beaucoup, la rupture définitive du fragile cessez-le-feu en vigueur depuis fin février dans le pays, ainsi que son impact sur le nouveau round des négociations de paix inter-syriennes à Genève.

Près de la capitale provinciale Alep, les forces pro-régime affrontent sur plusieurs fronts des djihadistes du Front al-Nosra, branche syrienne d’Al-Qaïda, alliés à des rebelles.

L’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme (OSDH) a révélé que les troupes loyalistes au président Bachar El-Assad, avec l’appui aérien russe, mèneraient notamment une offensive au nord de la ville d’Alep. Le directeur de l’ONG basée à Londres, Rami Abdel Rahmane a précisé que les affrontements les plus intenses se concentrent autour du secteur de Handarat, le long d’une route que le régime cherche à couper afin « d’assiéger complètement les quartiers est » d’Alep, tenus par les rebelles, alors que l’ouest de la ville est sous contrôle des forces gouvernementales.

De manière plus large, la province septentrionale d’Alep, frontalière de la Turquie, est stratégique pour tous les belligérants en Syrie, spécialement pour les groupes rebelles et les djihadistes qui se ravitaillent en Turquie.

Ces combats qui vont crescendo dans la région d’Alep inquiètent, notamment les Etats-Unis, initiateurs avec Moscou de cette trêve entre le régime et les rebelles syriens et qui a permis une diminution des violences.

Le président russe Vladimir Poutine avance que son objectif et celui de son allié syrien, est de faire échouer la tentative des rebelles syriens de reprendre le terrain qu’ils ont perdu dans cette province avant que la trêve ne soit décrétée.

De son côté, l’émissaire spécial de l’ONU pour la Syrie a fait part à Genève de sa frustration au sujet des difficultés d’accès humanitaire en Syrie, pays ravagé par cinq années d’un conflit qui a fait plus de 270.000 morts et forcé plus de la moitié de la population à fuir son pays.

A propos de Fitzpatrick 1315 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*