Chute de la production pétrolière au Koweït suite à une grève

Le mouvement de grève illimitée entamé dimanche par les employés du secteur du pétrole et du gaz au Koweït, qui protestent contre des baisses salariales envisagées par les autorités, a engendré un important recul de la production de brut, a annoncé Saad al-Azemei, un porte-parole de la Kuwait Oil Co.

Ce responsable a précisé dans sa page sur Twitter, que la production pétrolière koweitienne avait chuté de 3 à 1,1 million de barils (mbj) dimanche, premier jour de la grève. Toujours d’après Al-Azemei, la production de gaz naturel n’a été ce dimanche,  que de 620 millions de pieds cubes contre la moyenne habituelle de 1,3 milliard de pieds cubes par jour.

Pour sa part, le gouvernement koweitien a sévèrement critiqué cet arrêt de travail, affirmant que c’est une claire violation de la loi.

Dans la foulée, l’Exécutif a demandé aux autorités compétentes d’initier des procédures judiciaires contre les responsables de l’organisation syndicale à l’origine du mouvement de grève.

Par ailleurs, le gouvernement a prié l’entreprise publique Kuwait Petroleum Corp (KPC) de réunir la main d’œuvre nécessaire pour permettre la poursuite de la production. Cette compagnie a déclaré être en mesure de continuer à approvisionner le marché local et sa clientèle à l’étranger en puisant dans ses stocks.

A en croire un porte-parole du secteur public pétrolier, Talal Khaled Al-Sabah, «la KPC et ses filiales ont mis en œuvre leurs plans d’urgence … après le début de la grève». «Les stocks de l’Etat en essence et en produits pétroliers couvrent les besoins du pays pendant 25 jours et ses réserves stratégiques sont suffisantes pour 31 autres jours», a-t-il assuré.

A propos de Fitzpatrick Georges 1374 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*