Arabie saoudite : Licenciements en série chez Binladen Group

La société immobilière saoudienne « Binladen Group », qui fait face à d’importantes difficultés financières, a décidé de se séparer de 77.000 de ses employés étrangers et pourrait faire de même pour 12.000 autochtones, d’après des informations relayées lundi par la presse saoudienne.

S’exprimant devant les médias, un porte-parole du géant saoudien du bâtiment, Yaseen Alattas a confirmé une compression du personnel du groupe sans plus de précisions. «La taille de notre force de travail est toujours proportionnelle à la nature, au volume et au calendrier des projets à mettre en œuvre», a-t-il néanmoins indiqué, précisant que le personnel licencié a reçu «tous ses émoluments», en conformité avec les dispositions légales en vigueur dans le pays.

Tout comme nombre d’autres entreprises saoudiennes, Binladen Group subit les conséquences des difficultés économiques du royaume wahhabite, l’Etat ayant réduit son train de vie suite à la chute des cours du pétrole.

Cette entreprise experte dans la construction, responsable, entre autres, des travaux d’agrandissement des Lieux Saints, a maille à partir avec les autorités saoudiennes depuis l’effondrement d’une grue en septembre dernier sur l’enceinte de la Grande Mosquée de la Mecque. Un accident qui avait fait 109 morts. Dans la foulée, le roi Salmane avait décidé de priver Binladen Group de nouveaux appels d’offres, le mettant, du coup, en difficulté financière.

Selon un de ses responsables cité par le journal Al-Watan, Binladen Group comptait 200.000 employés étrangers en Arabie saoudite. Cette source a confirmé que 77.000 d’entre eux ont reçu «leurs visas de sortie». Le même responsable, dont l’identité n’a pas été révélée, a prévenu que cette vague de licenciements pourrait également toucher environ «12.000 des 17.000 Saoudiens employés comme responsables, ingénieurs, agents administratifs ou contrôleurs»  au sein du Binladen Group.

A propos de Fitzpatrick 1332 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*