Découverte en Irak de plus de 50 fosses communes

L’envoyé spécial de l’ONU en Irak, Jan Kubis a annoncé vendredi dernier, la découverte, dans diverses zones en Irak qui étaient sous le contrôle de l’Etat Islamique (EI), de plus de 50 fosses communes contenant les dépouilles d’hommes de femmes et d’enfants tués par cette organisation djihadiste.

Dans ce lot figure trois charniers contenant 40 cadavres découverts le 19 avril dernier sur un terrain de football de la ville de Ramadi au centre de l’Irak. Autrefois contrôlée par Daesh, celle ville a été reconquise par l’armée irakienne en février dernier.

S’exprimant devant le Conseil de sécurité des Nations Unies, Kunis a estimé que ces découvertes macabres prouvent irréfutablement les «crimes odieux» dont l’EI est responsable, comme rapporté par l’organe de presse «The Independent».

Par ailleurs, il a indiqué que ce mouvement djihadiste poursuit ses exactions à l’encontre des enfants, en étoffant ses rangs, entre autres, avec des enfants-soldats Yézidis.

Daesh, a-t-il ajouté, recrute aussi fréquemment des femmes issues de la même minorité religieuse comme esclaves sexuelles et leur sort reste inconnu. Ainsi, l’envoyé spécial de l’ONU dans ce pays pense que «beaucoup reste à faire» malgré les efforts des autorités irakiennes et kurdes.

Avec le soutien de la coalition internationale anti-djihadiste, l’armée irakienne a récemment reconquis d’importantes portions de territoire contrôlées par les djihadistes.

Selon Washington, plus de 40 % de territoire irakien autrefois sous contrôle de l’EI ont été reconquis par l’armée irakienne.

Toutefois, la crise humanitaire dans ce pays prend de l’ampleur, à en croire Kubis qui a affirme qu’un tiers de la population irakienne, autrement dit 10 millions de personnes, nécessite urgemment d’être assisté. En outre, deux millions de personnes de plus pourraient être contraintes de se déplacer d’ici fin 2016 en raison de la campagne militaire contre l’EI.

A propos de Fitzpatrick 1366 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*