Pèlerinage: Ryad rejette les accusations de sabotage de l’Iran

Les autorités saoudiennes ont nié jeudi, chercher à empêcher les croyants iraniens d’effectuer le prochain grand pèlerinage de La Mecque, prévu pour le mois de septembre. Téhéran avait récemment accusé Ryad de « sabotage».

Cité par le journal Al-Riyadh, le ministère saoudien en charge du pèlerinage a déclaré que l’Arabie Saoudite «accueille tous les pèlerins d’où qu’ils viennent dans le monde, de toutes nationalités et n’empêche aucun musulman de venir» au grand pèlerinage de La Mecque. Et d’ajouter que les rites du pèlerinage doivent être organisées «dans le cadre des directives qui régissent les affaires du hajj».

Au cours de la même journée, l’Iran avait déclaré que ses ressortissants ne pourraient pas effectuer le hajj cette année, faute d’accord avec le royaume wahhabite. Le ministre iranien de la Culture, Ali Janati a estimé que les «conditions ne sont pas réunies» pour que les Iraniens fassent ce voyage, comme rapporté par l’agence officielle Irna, avant d’accuser les autorités saoudiennes de «sabotage».

«Le responsable de l’Organisation du hajj a eu quatre rencontres avec le ministre saoudien du Hajj, leur attitude a été très froide et impropre. Ils n’ont pas accepté nos propositions en ce qui concerne la délivrance des visas, le transport et la sécurité des pèlerins», a expliqué le ministre iranien.

En fait, Téhéran souhaite que les visas pour le pèlerinage soient délivrés en Iran, ce que l’Arabie Saoudite, dont l’ambassade dans ce pays est fermée depuis son attaque en janvier dernier, n’a pas accepté.

«Les responsables saoudiens disent que nos pèlerins doivent aller dans un autre pays pour faire la demande de visa», a déploré Janati.

A titre d’information, une centaine de milliers d’Iraniens accomplissent chaque année, le hajj dans les lieux saints en Arabie Saoudite.

A propos de Fitzpatrick 1315 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*