Israël : le gouvernement très à droite d’Israël inquiète même les Etats-Unis

La nomination mercredi dernier par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, d’Avigdor Lieberman à la tête du ministère de la Défense fait beaucoup de bruit. L’accession de cet ultranationaliste à un poste clé d’un gouvernement considéré par la quasi-totalité des observateurs, y compris par l’allié indéfectible américain, comme le gouvernement le plus à droite de l’histoire du pays, a poussé les Etats-Unis à exposer ouvertement leurs inquiétudes sur la direction que pourrait prendre ce gouvernement et la politique qu’il pourrait mener.

Bien que le porte-parole du département d’Etat américain Mark Toner ait déclaré que les Etats-Unis allaient travailler avec ce cabinet de la même manière qu’avec tout autre gouvernement israélien, Washington s’inquiète particulièrement pour l’avenir du processus de paix israélo-palestinien. Pour benjamin Netanyahu, vainqueur des élections législatives de 2015 mais qui a subi, en un an, plusieurs défections au sein de sa majorité, le dernier remaniement gouvernemental consolide son pouvoir. En faisant entrer cinq élus d’Israël Beiteinou dans son gouvernement, il dispose désormais de 66 sièges et s’offre une majorité plus stable.

Avigdor Lieberman n’est autre que le chef du parti d’extrême droite Israël Beiteinou ( Israël notre maison). Le nouveau ministre a déjà promis de durcir la politique de l’Etat hébreu à l’égard des Palestiniens, notamment avec la vague d’attaques à l’arme blanche par des Palestiniens contre des membres des forces de l’ordre et des civils, qui a fait depuis l’automne dernier 28 tués Israéliens. Il ne possède aucune expérience sur le plan militaire et est résolument anti-arabe. Il avait qualifié, en 2014, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas de « terroriste diplomate » et déclarait l’année suivante que les citoyens arabes d’Israël qui se montraient déloyaux envers l’Etats hébreu méritaient « de se faire décapiter à la hache ».

A propos de Fitzpatrick 1318 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*