Irak : 181 millions de dollars d’aide humanitaire américaine pour les futurs déplacés de Mossoul

Le gouvernement américain a annoncé mercredi avoir octroyé une aide humanitaire à hauteur de 181 millions de dollars en faveur des futurs déplacés lors de l’assaut de l’armée irakienne contre la ville de Mossoul, qui est le fief de l’organisation de l’Etat Islamique (EI) en Irak. Cette offensive devrait être entamée au cours du mois prochain.

Cette information a été diffusée alors que le secrétaire d’Etat adjoint américain, Antony Blinken, effectue une visite dans la capitale irakienne, Bagdad, dans le but de préparer l’assaut sur la ville de Mossoul avec le Premier ministre irakien, Haïder al Abadi, et d’autres autorités irakiennes. « Nous sommes maintenant dans une situation où l’EI est de plus en plus en déroute et dans les cordes, ici en Irak. Bien  sûr, Mossoul est un énorme morceau pour l’Irak et pour nous », a-t-il jugé devant la presse. Cette autorité a précisé que l’aide humanitaire américaine a pour objet de préparer l’instauration d’aide alimentaire et de secours. Certains détracteurs trouvent que les préparatifs humanitaires et politiques sont effectués trop lentement comparativement à l’avancée militaire.

D’après les estimations de l’ONU, un million de personnes pourraient être forcées de quitter Mossoul. Pour l’heure, aucun plan précis n’a été révélé sur les modalités de gestion de cette ville dans le cas où elle est reprise aux éléments de l’organisation de l’EI. Rien n’a également été communiqué sur la façon dont les forces progouvernementales vont s’y prendre pour éviter une escalade des conflits intercommunautaires dans cette partie de l’Irak.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*