Irak : Des milices chiites traquent les djihadistes à l’aéroport de Tal Afar

Des forces paramilitaires chiites se sont introduites dans l’aéroport de Tal Afar, situé à l’ouest de Mossoul, pour y traquer les derniers éléments de l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI), ont-elles annoncé mercredi.

Cet aéroport se situe à six kilomètres au sud de Tal Afar, une petite ville qui constitue la cible d’une opération ayant pour objectif de couper les contacts entre les djihadistes à Mossoul et ce territoire sous leur contrôle situé plus à l’ouest.

Ainsi, le porte-parole des unités du Hachd al-Chaabi (Mobilisation populaire), une coalition progouvernementale dominée par des groupes armés chiites appuyés par le gouvernement iranien, a indiqué qu’«une opération visant à chasser les poches de l’EI cachées à l’intérieur de l’aéroport est actuellement en cours».

A la fin du mois d’octobre, les mêmes unités ont initié une opération visant à reconquérir la ville de Tal Afar dans le cadre de la vaste offensive des forces irakiennes contre Mossoul.

Depuis lors, elles ont réussi à reprendre divers villages qui étaient contrôlés par l’organisation de l’EI. Le même responsable a précisé que l’aéroport sera «une base de lancement pour les forces du Hachd al-Chaabi pour libérer le centre du district de Tal Afar et couper les dernières lignes d’approvisionnement entre Mossoul et Tal Afar».

Les groupes armés chiites ont affirmé qu’ils n’envisageaient pas d’entrer dans Mossoul, étant donné que les Kurdes et les Arabes sunnites sont opposés à cette éventualité. Pour cause, les unités du Hachd al-Chaabi ont été accusées d’avoir commis des exactions lors de précédentes libérations de localités majoritairement sunnites à l’instar de Ramadi ou Fallouja.

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*