Libye : fin de mission des forces américaines à Syrte

Les autorités américaines ont indiqué que leurs forces armées ont officiellement achevé leur mission contre l’organisation de l’Etat Islamique (EI) dans la ville de Syrte, ancien fief des djihadistes en Libye.

Le 1er août dernier, le Pentagone avait entamé ces opérations dans le but d’aider les forces locales à déloger les djihadistes de Syrte.

« En partenariat avec le gouvernement libyen d’union nationale (GNA), l’opération a été un succès» et a permis de chasser les éléments du groupe EI, d’après le centre de commandement en charge de la gestion des opérations militaires en Afrique.

Les positions des djihadistes ont été visées à 495 reprises au moyen de drones, navires de combat et avions de chasse. « Nous sommes fiers d’avoir soutenu cette campagne pour éliminer l’EI de la seule ville qu’il contrôlait en dehors de l’Irak et de la Syrie », a déclaré le porte-parole du Pentagone, Peter Cook. Ce responsable a ajouté que les appareils américains pourraient à nouveau être mis à contribution au cas où le GNA le sollicitait.

Pour sa part, le Premier ministre libyen, Fayez al-Sarraj, a annoncé officiellement samedi dernier la libération de la ville de Syrte, bien que les forces pro-gouvernementales aient affirmé depuis le 5 décembre dernier avoir repris totalement le contrôle de cette localité. Daech (acronyme arabe du groupe EI) s’était emparé de Syrte en juin 2015, avant d’en faire son bastion. Raison pour laquelle le mouvement djihadiste a longtemps résisté aux assauts des forces loyalistes, en employant des stratégies de guérilla urbaine, boucliers humains et mines antipersonnel.

A propos de Fitzpatrick 1268 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*