Vaste exercice militaire de la défense aérienne de l’Iran

Les autorités iraniennes ont annoncé le lancement lundi dernier, d’un exercice militaire de grande ampleur, de la défense aérienne dans le sud du pays, avec pour objectif d’améliorer la sécurité aérienne du pays.

Cet exercice qui s’étend sur cinq jours, a été baptisé «Défenseurs du ciel Velayat». Il implique 17.000 soldats, des avions de combats F-4, des missiles S-300 et une grande variété d’équipements militaires, dont un nombre considérable de l’artillerie et de missiles.

L’objectif poursuivi est la coordination des éléments opérationnels de la défense aérienne, incluant l’armée, le corps des gardiens de la révolution islamique et d’autres forces, et le déploiement et le transit rapide des différents systèmes et équipements (radars, missiles, artillerie, communication) sous la direction de la base de Khatam al-Anbya.

Les premiers jours de l’exercice seront consacrés à l’utilisation d’une grande variété d’équipements comme des radars, des postes de surveillance mobiles et des plateformes d’écoute au sol et dans les airs, ayant pour but de tester la réactivité des forces armées à des cyber-attaques, des attaques nucléaires, chimiques ou biologiques.

D’après le commandant de la défense aérienne, Farzad Esmayeeli cité par l’agence Fars News, les manœuvres s’étendront sur une superficie de 496.000 kilomètres-carrés, dans les régions d’Ahwaz, Chiraz, Bouchehr, Mormozgan, les trois îles (Abu Musa, la petite et la grande Tunb), les îles Kish et Khark et les frontières aériennes de ces régions.

Pour éviter tout incident, Téhéran a mis en garde ses voisins pour que les avions étrangers et civils ne franchissent pas certaines parties de l’espace aérien iranien.

A propos de Fitzpatrick 1301 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*