Irak : Découverte d’une importante fosse commune près de Mossoul

Pendant que de nouvelles portions du territoire irakien sont libérées de l’occupation de l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI), une fosse commune contenant environ 4.000 victimes de ce mouvement terroriste aurait été découverte non loin de la ville irakienne de Mossoul.

Le journal britannique Telegraph a rapporté que près de 4.000 dépouilles ont été retrouvées dans les faubourgs de la deuxième ville d’Irak, sur le site de Khasfa. Ces corps sans vie étaient entassés dans un gouffre naturel profond de 400 mètres environ.

«Daech (acronyme en arabe du groupe EI) conduisait les victimes à Khasfa dans des convois de minibus, de camions et de pick-up … Les hommes avaient les mains liées et les yeux bandés. On les amenait dans le gouffre et leur tirait derrière la tête», a relaté un témoin cité par le journal londonien.

Et d’ajouter que le gouffre contenait tellement de cadavres que ceux-ci étaient visibles plusieurs mètres à la ronde. Cette fosse commune semble être l’une des plus importantes découvertes en Irak, même s’il ne s’agit pas de la première.

Depuis plusieurs mois, l’armée irakienne appuyée par les Etats-Unis mène une grande offensive pour reconquérir intégralement la ville de Mossoul, l’un des derniers fiefs de l’organisation de l’EI en Irak. Après avoir libéré la partie est de cette ville en janvier, les troupes irakiennes continuent à avancer dans l’ouest de Mossoul, toujours sous occupation djihadiste.

A propos de Fitzpatrick 1315 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*