Arrivée en Israël du nouveau et controversé ambassadeur américain

Le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Israël, David Friedman, dont la désignation a été vivement contestée, a débarqué ce lundi à Tel-Aviv, a confirmé le ministère israélien des Affaires étrangères.

Avant d’entamer ses fonctions, David Friedman devrait présenter ce mardi, au chef de l’Etat israélien, Reuven Rivlin ses lettres de créances.

Alors qu’il était fraîchement désigné par Donald Trump en décembre, David Friedman avait dit souhaiter mener sa mission «dans la capitale éternelle d’Israël, Jérusalem», mais il devra finalement élire domicile à Tel-Aviv.

En effet, à une semaine de la visite en Israël du président Donald Trump, il semble que l’administration américaine ait décidé de se montrer plus prudente sur la question du déménagement de son ambassade de Tel-Aviv à la ville sainte d’Al Qods occupée «Jérusalem», une promesse que le président américain avait pourtant fait durant sa campagne.

Il se murmure en coulisses que c’est le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lui-même qui aurait demandé au président américain de temporiser sur le sujet pour ne pas froisser les pays de la région.

Proche de Donald Trump, David Friedman est particulièrement connu pour ses positions en faveur de la politique de peuplement d’Israël en Cisjordanie.

Sa nomination au poste d’ambassadeur des Etats-Unis en Israël a été confirmée en mars, après un vote du Sénat en sa faveur. Mais ce vote est entré dans l’histoire américaine en créant un incident inédit au sein du Sénat puisque la quasi-totalité des Démocrates ont voté contre sa nomination.

A propos de Fitzpatrick 1333 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*