Le bilan de l’explosion d’une usine de pétards en Inde s’alourdit à 25 morts

Les autorités indiennes ont indiqué ce jeudi que le bilan de l’explosion dans une usine de pétards dans le centre de l’Inde s’est alourdi à 25 morts.

Alors que les secouristes avaient extrait hier mercredi au moins 20 corps calcinés des décombres de l’usine, Bharat Yadav, un responsable du district, a déclaré que cinq ouvriers ont succombé à leurs blessures. Sept employés sont actuellement hospitalisés et trois employés supplémentaires sont dans un état grave.

L’usine était située dans le village de Khairi, dans le district de Balaghat, situé à environ 437 kilomètres au sud-est de Bhopal, capitale de l’Etat du Madhya Pradesh, dans le centre du pays.

L’explosion a été déclenchée par un départ de feu qui a atteint les stocks de poudre. Les pompiers de l’Etat ont mis plus de deux heures pour maîtriser l’incendie. Plus de 40 employés, majoritairement des femmes, se trouvaient à l’intérieur de l’usine lorsque le feu s’est déclaré.

Les autorités ont ouvert une enquête sur les circonstances de l’accident et ont engagé des poursuites pour « homicide involontaire » envers le propriétaire de l’usine.

Les accidents du travail, dont les explosions accidentelles, sont fréquents dans les usines et magasins de feux d’artifice en Inde où la réglementation et son application peu rigoureuse sont à l’origine de nombreux décès.

En avril dernier, ce sont treize personnes qui ont été tuées dans un incendie à l’intérieur d’un entrepôt renfermant à la fois des combustibles et des céréales géré par le gouvernement dans le même Etat du Madhya Pradesh. Cinq ouvriers ont été brûlés dans un autre incendie à Jaipur, dans le Rajasthan, où des tonnes de caoutchouc fondu ont fui dans une usine de fabrication de pneus.

A propos de Fitzpatrick 1287 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*