L’armée irakienne lance une nouvelle attaque contre la vieille ville de Mossoul

L’armée irakienne a lancé dimanche, un nouvel assaut contre la vieille ville de Mossoul, dans le but de déloger les éléments de l’organisation de l’Etat Islamique (EI) et de reconquérir l’intégralité de la deuxième ville d’Irak.

Le chef des opérations, le général Abdelamir Yarallah a annoncé dans un communiqué, que « les forces de l’armée, du contre-terrorisme et de la police fédérale ont lancé l’assaut sur la vieille ville» de Mossoul.

Par ailleurs, «le début de l’assaut contre la vieille ville » a été confirmé à la presse par le général Abdel Wahab al-Saadi, un autre commandant des forces d’élite du contre terrorisme.

De son côté, un officier du commandement des opérations a indiqué que « les frappes aériennes ont commencé juste après minuit ». « Les opérations terrestres contre des parties de la vieille ville ont, elles, débuté à l’aube », a-t-il ajouté.

Dans la vieille ville de Mossoul sont bloqués environ 100 000 civils d’après les Nations Unies. La reconquête de cette zone est cruciale pour reprendre à Daech (acronyme en arabe du groupe EI) l’intégralité de la deuxième ville d’Irak, son dernier grand bastion urbain.

Avec le soutien de la coalition internationale anti-djihadiste sous commandement américain, l’armée irakienne a lancé depuis octobre dernier une grande offensive visant à déloger l’organisation de l’EI de Mossoul, ville du nord de l’Irak dont elle a pris le contrôle en juin 2014.

A propos de Fitzpatrick 1301 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*