Six exécutions en une seule journée en Arabie saoudite

Cinq citoyens saoudiens et un ressortissant pakistanais, condamnés à la peine capitale dans des affaires distinctes de droit commun, ont été exécutés lundi, à Ryad et dans d’autres villes d’Arabie Saoudite, a annoncé le ministère saoudien de l’Intérieur.

Le Pakistanais a été condamné à mort pour trafic de drogue avant d’être exécuté à Ryad, selon l’agence officielle SPA. Pour ce qui est des Saoudiens, précise l’agence, la justice les a condamné pour leur implicaion dans des meurtres. Ils ont été exécutés dans différentes régions du pays.

Depuis le début de cette année, il y a eu, d’après les annonces du ministère de l’Intérieur, un total de 44 exécutions en Arabie saoudite, y compris ces six dernières mises à mort. Le royaume wahhabite, qui est très conservateur et régi par une version rigoriste de la loi islamique (charia), figure parmi les pays recourant le plus à la peine de mort.

En Arabie saoudite, toute personne condamnée pour meurtre, narcotrafic, viol, vol à main armée et terrorisme risque d’être condamnée à la peine capitale. L’année dernière, 153 personnes avaient été mises à mort dans ce pays, soit le même nombre qu’en 2015, ce qui constitue un record depuis sur les 20 dernières années en Arabie saoudite.

D’après un rapport d’Amnesty International, l’Arabie saoudite, la Chine, les Etats-Unis, l’Iran et le Pakistan étaient les cinq pays ayant effectué le plus d’exécutions de condamnés à la peine capitale en 2015.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*