Une centaine de tués suite aux pluies de mousson en Inde

Les autorités indiennes de la région de l’Himachal Pradesh, un Etat montagneux du nord de l’Inde ont annoncé dimanche, la mort d’au moins une centaine de personnes dans les glissements de terrain et les inondations consécutifs à des jours de pluies torrentielles de mousson que connaissent l’Inde et le Népal .

Parmi ces victimes, 45 ont péri lorsque deux cars ont chuté dans un ravin suite à un glissement de terrain dans l’État de l’Himachal Pradesh. Des tonnes de roches et de boues ont emporté tout un tronçon de la route et, avec lui, les deux véhicules, qui s’étaient arrêtés pour faire une pause tard dans la soirée de samedi.

Plus de 24 heures après ce drame, les recherches, menées par des soldats et des secouristes, pour retrouver les corps des victimes et d’éventuels survivants se poursuivent, mais la boue et le relief escarpé ralentissent les opérations de secours.

Plusieurs maisons et habitations de fortune ont également été emportées par le glissement de terrain.

Les pluies de mousson ne font pas des ravages qu’en Inde. Au Népal voisin, 49 personnes sont décédées dernièrement dans les inondations et « 17 personnes manquent encore à l’appel » selon le chef du centre national des situations d’urgence.

Ce sont ainsi des centaines de personnes qui sont mortes dans cette région du massif himalayen à cause des inondations, des pluies violentes ou des glissements de terrain depuis le début de la saison des pluies en avril.

A propos de Fitzpatrick 1365 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*