Nouvelles sanctions américaines contre l’Iran

Les Etats-Unis ont prononcé hier jeudi, de nouvelles sanctions contre l’Iran ciblant particulièrement onze personnalités et entités soupçonnées de soutenir des activités terroristes ou voulant déstabiliser les Etats-Unis.

Dans un communiqué, le Trésor américain annonce que «tous les biens et intérêts des entités et personnes visées sont gelés et les citoyens américains ont pour interdiction de commercer avec elles».

Parmi les entités ciblées par ces nouvelles sanctions, figurent l’entreprise Saba Engineering Company (SABA), accusée d’apporter son soutien au programme iranien de missiles balistiques en soutenant les Gardiens de la Révolution en Iran, deux compagnies aériennes ukrainiennes accusées entre autres de fournir le transport de combattants et d’armes en Syrie, ainsi que des réseaux et individus accusés d’avoir participé, depuis 2011, à des cyberattaques d’institutions financières américaines.

En dépit de ce durcissement vis-à-vis de l’Iran, Donald Trump ne semble pas pressé d’enterrer l’accord sur le programme nucléaire iranien.

Le président américain a également décidé ce jeudi, de maintenir l’allègement des sanctions liées à l’accord sur le nucléaire iranien, tout en qualifiant ce geste de «temporaire».

Donald Trump doit décider d’ici la mi-octobre, s’il «certifie» ou non devant le Congrès que Téhéran respecte les termes de cet accord. Bien qu’il continue de valider l’accord sur le nucléaire iranien, Donald continue persiste à accuser l’Iran de violer les termes et l’esprit de cet accord, alors que l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), chargée de contrôler régulièrement tous les sites nucléaires iraniens, a confirmé fin août dernier, que la République islamique respectait bien ses engagements.

A propos de Fitzpatrick 1331 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*