Washington approuve la vente d’un bouclier anti-missile à Ryad

Le département d’Etat a annoncé vendredi soir, que les Etats-Unis ont approuvé la vente de systèmes anti-missile THAAD à l’Arabie saoudite pour un coût de 15 milliards de dollars.

Dans un communiqué, le département américain a expliqué que «cette vente fait avancer les intérêts de la sécurité nationale et de la politique étrangère des Etats-Unis et, à long terme, la sécurité de l’Arabie saoudite et de l’ensemble de la région du Golfe face aux menaces de l’Iran et d’autres».

En clair, cette approbation donne à Ryad l’opportunité d’acquérir 44 systèmes, 360 intercepteurs de missiles et des stations de contrôle et des radars.

Le ministère américain des Affaires étrangères a indiqué qu’il recommandera au Congrès de donner son feu vert à cette vente car elle « ne modifiera pas l’équilibre des forces dans la région ».

Cette décision du gouvernement américain semble être, en réalité, une réaction à l’accord préliminaire entre l’Arabie saoudite et la Russie pour l’achat des systèmes de défense antiaérienne russes S-400 ainsi que pour leur production dans le royaume wahhabite, un allié traditionnel des Américains.

Le bouclier antimissile THAAD fabriqué par le spécialiste américain de l’armement Lockheed Martin, permet d’atteindre des missiles longue-portée situés à une altitude de 150 km et dans un rayon de 200 km. Le THAAD est donc capable de détruire des missiles balistiques dans la phase terminale de leur vol.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*