Bahreïn impose des visas d’entrée aux Qataris

Le gouvernement bahreïni a décidé d’imposer des visas d’entrée aux citoyens qataris et aux étrangers résidant au Qatar suite au conflit qui oppose cet émirat à quatre pays arabes, a rapporté mardi l’agence de presse officielle BNA.

Cette décision a été prise pour mettre en œuvre une recommandation du roi cheikh Hamad ben Issa al-Khalifa de Bahreïn qui a appelé au renforcement des mesures visant à assurer la sécurité du pays, d’après l’agence BNA.

Sur la base des accords internes au Conseil de Coopération du Golfe (CCG), constitué de l’Arabie Saoudite, de Bahreïn, des Emirats Arabes Unis (EAU), du Koweït, d’Oman et du Qatar, les citoyens de ces six Etats pouvaient circuler librement sans visa dans l’espace géographique de cette communauté régionale.

Le souverain bahreïni avait estimé lundi dernier, que la politique de Doha met en danger la sécurité des Etats membres du CCG. «Tant que le Qatar poursuivra sur cette voie, Bahreïn n’assistera à aucun sommet ou réunion du Golfe en présence du Qatar», a-t-il déclaré, avant d’appeler le gouvernement qatari à «corriger sa politique».

Manama, Ryad, Abou Dhabi et Le Caire ont rompu le 5 juin dernier tout rapport diplomatique avec Doha et lui ont imposé un embargo. Les quatre pays accusent le Qatar d’appuyer des mouvements «terroristes» et d’être trop proche de l’Iran, principal rival régional de l’Arabie Saoudite.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*