Khartoum rappelle son ambassadeur en Egypte

Le gouvernement soudanais a rappelé son ambassadeur au Caire pour consultations, a rapporté jeudi son ministère des Affaires étrangères, sans faire plus de commentaires.

C’est le porte-parole du ministère soudanais en charge des Affaires étrangères, Ghareeb Allah Al Khidir, qui a annoncé cette décision par le biais de la Sudan News Agency. Les autorités soudanaises ont décidé jeudi dernier de rappeler l’ambassadeur Abdoul Mahmoud Abdoul Halim, en poste en Egypte, pour consultations. Il est à noter que M. Khidir n’a pas divulgué les motivations de cette décision.

A l’heure actuelle, les relations entre le Soudan et l’Egypte sont loin d’être au beau fixe. Celles-ci sont brouillées suite à un différend frontalier dans le triangle d’Halaïb. Par ailleurs, l’utilisation de l’eau du Nil a également occasionné des tensions entre Khartoum et Le Caire.

Selon la presse soudanaise, les autorités égyptiennes ont d’abord demandé au gouvernement soudanais de se soustraire des discussions portant sur la construction du barrage hydroélectrique éthiopien de la « Renaissance » sur l’un des affluents du Nil. Pour information, Addis Abeba mène ce chantier depuis 2011, nonobstant les multiples réticences des autres Etats utilisant l’eau du plus long fleuve d’Afrique.

Pour sa part, le ministère égyptien des Affaires étrangères a affirmé qu’il appréciait les actions du gouvernement soudanais visant à prendre les dispositions nécessaires, en réaction au rappel de l’ambassadeur Abdoul Halim.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*