Nouvelles sanctions de Washington contre le régime nord-coréen et des entreprises chinoises

L’administration américaine a adopté des nouvelles sanctions supplémentaires contre des sociétés, des individus et des navires nord-coréens ainsi que deux entreprises commerciales chinoises, a annoncé mercredi dans un communiqué, le département américain du Trésor.

Sur la base des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, Washington s’attaque aux acteurs illégaux en Chine, en Russie et ailleurs qui œuvrent en faveur des réseaux financiers nord-coréens et plaide pour leur expulsion des territoires où ils sont établis, a indiqué le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin.

Et d’ajouter que les sanctions et mesures de rétorsion visant le programme nucléaire nord-coréen concernaient également des sociétés pétrolières, maritimes et commerciales « qui continuent à fournir une bouée de sauvetage à la Corée du Nord pour alimenter les ambitions nucléaires et les activités déstabilisatrices de ce régime ».

Pour information, ces mesures gèlent les avoirs des entités et individus visés et interdisent à tout citoyen américain d’entretenir des relations commerciales avec eux. Actuellement, neuf compagnies sont sanctionnées, parmi lesquelles deux sociétés d’exportations chinoises.

La Chengxing Trading Co et la Dandong Jinxiang Trade Co sont soupçonnées d’avoir fourni 68 millions de dollars de marchandises à Pyongyang entre 2013 et 2017. Ces compagnies auraient également importé de Corée du Nord des marchandises d’une valeur de 19 millions de dollars durant la même période.

Ces mesures touchent aussi 16 individus majoritairement nord-coréens, dont certains résident en Russie et en Chine. De même, diverses compagnies maritimes nord-coréennes et six cargos, dont un pétrolier, sont frappés par ces sanctions.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*