Syrie : La Turquie prend le contrôle d’une colline stratégique dans une nouvelle offensive contre les Kurdes

L’état-major turc a annoncé dimanche dans un communiqué, la reprise du contrôle de la localité du Mont Barsaya, une colline stratégique du nord-ouest de la Syrie.

C’est la plus importante prise depuis le lancement de l’offensive d’Ankara qui a fait monter les tensions entre la Turquie et les Etats-Unis. Mais, malgré ces tensions entre les deux alliés au sein de l’Otan, le président turc recep Tayyip Erdogan s’est dit résolu à élargir l’offensive vers l’est.

D’après l’armée turque, la colline a été reprise vers 14h30 (11h30 GMT) au neuvième jour de son opération contre la milice kurde des YPG, les Unités de protection du peuple kurde suite à un assaut mené par des  membres des forces spéciales turques et des rebelles syriens armés par Ankara après d’intenses bombardements de l’armée et de l’artillerie.

Les bombardements de l’artillerie et des avions turcs ont été plus importants que lors des jours précédents. Les forces turques faisaient face à une farouche résistance et à une météo capricieuse réduisant l’efficacité des frappes aériennes.

Lors d’un discours hier dimanche à Corum, dans le nord de la Turquie, le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé que l’offensive de l’armée turque s’élargirait vers l’est, notamment à la ville de Minbej, où Washington a déployé des militaires.

Ankara est déterminé à ignorer les appels américains à la «retenue» et avait même sommé la veille, les Etats-Unis à retirer leurs militaires déployés à Minbej, à quelque cent kilomètres à l’est d’Afrine.

Depuis le 20 janvier dernier, la Turquie mène une offensive dans la région d’Afrine, dans le nord-ouest de la Syrie contre les bases des YPG. Ankara considère comme « terroriste ce groupe, qui est en même temps l’allié de la coalition internationale emmenée par Washington combattant le groupe Etat islamique.

Les combats ont coûté la vie à sept soldats turcs, 69 rebelles soutenus par Ankara et 78 combattants kurdes, mais également à 44 civils.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*