Chine : Xi Jinping vers une présidence à vie

Le Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a proposé ce dimanche, de supprimer la règle limitant à deux le nombre de mandats consécutifs pour le président et le vice-président de la République, rapporte l’agence Chine Nouvelle.

Cette proposition ouvre la voie à un maintien au pouvoir de l’actuel président Xi Jinping.

En plus d’effacer de la Constitution chinoise l’article stipulant qu’un président “ne peut pas exercer plus de deux mandats consécutifs” de cinq ans, l’agence Chine nouvelle annonce que le Comité central du PCC a également proposé d’inclure “la Pensée Xi Jinping” dans la Constitution du pays.

Ces deux dispositions devraient être soumises aux parlementaires chinois lors de la session annuelle plénière de l’Assemblée nationale populaire (APN), qui s’ouvre le 5 mars prochain.

Xi Jinping a déjà obtenu lors du 19ème Congrès quinquennal du PCC de voir sa “Pensée sur le socialisme de la nouvelle ère” incluse dans la charte du Parti, un honneur réservé jusqu’ici de son vivant au seul Mao Tsé-Toung, fondateur en 1949, du régime communiste en Chine.

Au pouvoir depuis 2013, Xi Jinping doit normalement quitter ses fonctions de président de la République populaire de Chine en 2023. Mais depuis son arrivée à la tête du Parti fin 2012, le président chinois n’a cessé de concentrer les pouvoirs sur sa personne comme aucun dirigeant chinois ne l’avait fait depuis au moins un quart de siècle.

Ses détracteurs voient dans la lutte contre la corruption qu’il lancée, qui a permis de sanctionner plus d’un million de cadres, comme un moyen de se débarrasser de toute opposition interne.

Sa présidence a été marquée par un retour du quasi-culte de la personnalité autour du président et d’un renforcement de la répression visant les défenseurs de la démocratie et des droits de l’homme.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*