L’Arabie saoudite commande 48 avions de combat britanniques Eurofighter Typhoon

Le Royaume-Uni et l’Arabie Saoudite ont conclu à l’occasion de la visite à Londres du prince héritier saoudien, Mohammed ben Salman, un contrat portant sur l’acquisition par le royaume wahhabite de 48 avions de combat Eurofighter Typhoon.

C’est le groupe de défense britannique BAE Systems qui a construit les 48 avions de combat. Ceux-ci s’inscrivent dans un accord très rentable que les deux gouvernements négociaient depuis belle lurette.

Dans quelques années, le partenariat commercial et d’investissements, qui lie les deux royaumes, pourrait se chiffrer à plus de 72 milliards d’euros.

Recherchant des partenaires commerciaux en perspective du Brexit, les autorités britanniques ont salué ce cadre d’échanges, tout comme la partie saoudienne, qui souhaite attirer des investissements étrangers dans le royaume wahhabite en mettant en avant l’impact positif des récentes réformes entreprises dans le pays.

Toutefois, la délégation saoudienne a été froidement accueillie par les organismes de défense des droits humains et l’opposition travailliste. Certaines manifestations ont été organisées autour du rôle de l’Arabie saoudite dans la guerre actuelle au Yémen et du nouveau contrat sellé vendredi dernier à Londres.

Le passage de l’actuel homme fort saoudien dans la capitale britannique s’est déroulé beaucoup plus aisément que prévu, les protestations étant restées limitées.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*