Un homme d’affaires malien candidat à la présidentielle de juillet prochain

L’homme d’affaires malien Aliou Boubacar Diallo, ancien poids lourd de l’entourage du président sortant Ibrahim Boubacar Keïta, s’est déclaré dimanche dernier candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain.

Aliou Boubacar Diallo a été désigné candidat à l’issue de la conférence nationale de son parti qui s’est terminé dimanche dans la ville de Nioro. Il portera donc les couleurs de l’Alliance démocratique pour la paix  (ADP-Maliba).

Cette rencontre a vu la participation de milliers de sympathisants et de nombreux leaders politiques maliens, dont le chef de l’opposition Soumaïla Cissé.

La ville de Nioro est le fief politique du parti, situé à proximité de la frontière mauritanienne et dont le maire et le député portent tous les deux les couleurs de l’ADP-Maliba.

Cette ville est également le siège du puissant chérif Bouyé Haïdara, un chef religieux musulman très respecté sur lequel Aliou Boubacar Diallo compte pour appuyer sa campagne électorale.

Aliou Boubacar Diallo est le Président Directeur Général de Wassoul Or, qui exploite la mine d’or de Kodiéran, seule mine industrielle dans laquelle la majorité du capital est détenue par un Malien.

Il fut le principal financier de la campagne d’Ibrahim Boubacar Keïta en 2013 et son parti a été l’un de ses premiers soutiens. Il a été l’un des poids lourds de l’entourage d’Ibrahim Boubacar Keïta jusqu’à ce que leurs relations se dégradent en 2016.

Le retrait de l’ADP-Maliba, qui compte 9 députés, 340 élus communaux et 10 maires, de la majorité en août 2016, avait chamboulé la scène politique nationale. A ce jour, en plus du président sortant Aliou Boubacar Keïta, au moins six autres candidats ont déjà déclaré leurs intérêts pour le poste présidentiel.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*