Six Turques condamnées en Irak à la peine capitale pour appartenance au groupe EI

La Cour pénale centrale de Bagdad a condamné lundi six citoyennes turques à la peine capitale et une septième à la prison à vie pour leur appartenance à l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI).

Lors du verdict, ces femmes étaient accompagnées de très jeunes enfants. D’après une source judiciaire, elles avaient commencé par fuir Tal Afar, l’un des derniers fiefs du groupe EI reconquis par l’armée irakienne dans le nord, avant de se rendre aux combattants kurdes, autrement appelés Peshmergas.

Ces ressortissantes turques ont déclaré avoir rejoint le territoire du «califat» autoproclamé par le groupe EI à cheval entre la Syrie et l’Irak afin de suivre leurs conjoints venus combattre au sein de l’organisation djihadiste.

A propos, nombre de ressortissantes étrangères accusées d’être liées à Daech (acronyme arabe du groupe EI) ont récemment été jugées en Irak.

La justice irakienne avait ainsi condamné en février dernier 15 citoyennes turques à la peine de mort. Avant cela, une Allemande et une Turque avaient écopé de la même peine à l’issue d’un procès qualifié d’«inéquitable» par l’ONG internationale de défense des droits humains Human Rights Watch (HRW).

Par ailleurs, une ressortissante française devrait être expulsée après avoir été condamnée à une peine d’emprisonnement couverte par sa détention préventive.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*