La compagnie pétrolière saoudienne Aramco visée par un missile des rebelles yéménites

Les insurgés yéménites houthis ont tiré lundi un missile balistique vers un centre de distribution du géant pétrolier Saudi Aramco, situé dans la province de Djizane, dans le sud-ouest du royaume wahhabite, a indiqué la chaîne de télévision de cette rébellion, Al Massirah.

Le groupe armé chiite qui contrôle la capitale yéménite, Sanaa, et une grande partie du territoire national, s’en prend régulièrement aux intérêts de l’Arabie Saoudite à travers des tirs de missiles balistiques en représailles contre les frappes aériennes de la coalition militaire arabe sous commandement saoudien, qui cherche à rétablir les autorités yéménites légitimes dans leurs fonctions.

A en croire le porte-parole de la coalition militaire arabe, Tourki al Malki, les défenses anti-aériennes saoudiennes ont suivi le missile balistique, qui a échoué sur une zone non peuplée, comme rapporté lundi dernier par l’agence de presse saoudienne SPA.

A titre de rappel, les rebelles yéménites houthis ont multiplié la semaine dernière leurs tirs de missiles visant la capitale saoudienne, Ryad. L’un de ces projectiles a échoué à proximité de cette ville. Par contre, les forces de défense anti-aériennes saoudiennes ont dû intercepter un autre missile, a affirmé Tourki al Malki.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*