Egypte : inauguration de trois centrales électriques construites par Siemens

Le chef d’Etat égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, a procédé mardi à l’inauguration de  trois centrales électriques s’inscrivant dans une vaste initiative ayant pour objectif de mettre fin à la pénurie d’électricité en Egypte. C’est l’allemand Siemens qui est le constructeur de ces centrales électriques d’une valeur globale de 6 milliards d’euros (7,2 milliards de dollars).

Rappelons que les coupures d’électricité font partie des causes du soulèvement qui a abouti, en juillet 2013, à la destitution de l’ancien dirigeant égyptien, l’islamiste Mohamed Morsi. Un an après, le président Sissi, à peine arrivé au pouvoir, s’est engagé à en finir avec les coupures d’électricité, qui étaient devenues particulièrement récurrentes pendant l’été 2014.

Situées dans les provinces de Kafr el-Cheikh (nord) et de Beni Soueif (centre) ainsi que sur le site de la future capitale administrative égyptienne, à l’est du Caire, ces trois centrales électriques produiront 14 400 mégawatts (MW).

Selon le ministre égyptien de l’Electricité, Mohamed Chaker, le gouvernement égyptien a consenti, depuis 2014, 25 milliards d’euros (30 milliards de dollars) d’investissements dans des projets énergétiques visant à diversifier les sources d’énergie du pays, d’antan constituées à 90 % de gaz naturel.

Pour sa part, le responsable de l’Autorité de contrôle administratif, Mohamed Erfan, a indiqué que ces trois centrales devraient générer un supplément de 25 % d’électricité, ce qui permettrait d’épargner un milliard de dollars de pétrole par an.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*