Libération de cinq soldats égyptiens enlevés en Libye

Cinq militaires égyptiens faits otages en Libye ont été relâchés lundi suite à une opération menée conjointement par les services de renseignement égyptiens et soudanais, ont rapporté des autorités des services de sécurité de ces deux Etats.

Ces militaires avaient été capturés le long de la frontière entre l’Egypte et la Libye, a précisé un officier des services de sécurité soudanais. Selon la même source, ils avaient été emprisonnés dans le sud du territoire libyen. Ces soldats étaient membres d’une patrouille portée disparue, ont affirmé, de leur côté, les forces armées égyptiennes.

Mohamed Hamid, un officier du Service national de renseignement et de sécurité (NISS) au Soudan, a indiqué que les « cinq soldats égyptiens qui ont été enlevés le long de la frontière entre la Libye et l’Egypte et retenus en otages par des hors-la-loi ont été libérés ce jour (lundi) ». « L’opération de sauvetage a été menée en coordination avec le NISS, les renseignements militaires soudanais et les services de renseignement égyptiens », a-t-il ajouté, sans préciser la date de leur rapt.

Par la suite, cet officier a déclaré que les cinq militaires « ont été remis aux services de renseignement égyptiens ». Selon lui, l’opération s’est étendue sur plusieurs jours. Pour leur part, les forces armées égyptiennes ont confirmé la libération de leurs éléments.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*