Irak :Les recettes pétrolières ont généré plus de 700 milliards de dollars depuis 2005

Depuis 2005, le pétrole, qui est la seule source de devises de l’Irak, a généré plus de 700 milliards de dollars de revenus pour ce pays, a indiqué la Banque centrale irakienne.

Pour information, Bagdad a dépensé 703,11 milliards de dollars, soit 99,5 % de ces revenus, dans l’effort de guerre contre l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI). Raison pour laquelle une bonne partie du peuple irakien a l’impression de ne pas avoir joui de ces importantes recettes pétrolières.

A propos, l’Irak est secoué depuis plus de trois semaines par une grogne sociale. Des protestataires expriment leur ras-le-bol suite au délabrement des services publics et des infrastructures. Ils dénoncent entre autres les coupures d’électricité et d’eau, particulièrement dans le sud agricole paupérisé par l’aridité. Les manifestants exigent également que les responsables corrompus s’expliquent pour les milliards de dollars de fonds publics qui se sont évaporés.

D’après le Parlement, en l’espace de quinze ans, environ 194 milliards d’euros (233 milliards de dollars) d’argent public ont disparu par le biais de sociétés écrans, ce qui correspond à près du triple du budget de l’Etat et dépasse même le PIB du pays.

En rendant publiques ces statistiques, la première institution financière irakienne affirme chercher à « éclaircir tous les doutes » notamment suite à « des déclarations confuses à partir d’informations imprécises qui souillent la réputation de l’Irak ».

A propos de Fitzpatrick Georges 1445 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*