Les sept ans de guerre en Syrie ont fait 400 milliards de dollars de dégâts

La Commission économique et sociale des Nations unies pour l’Asie occidentale (CESAO), a estimé mercredi dernier, les destructions occasionnées par la guerre qui ravage la Syrie depuis plus de sept ans, à environ 400 milliards de dollars, soit à peu près l’équivalent de 10 ans de PIB du pays avant la guerre.

Le «volume de destructions» a été estimé plus précisément par la CESAO, à plus de 388 milliards de dollars. Ces chiffres ont été publiés à l’issue d’une réunion à Beyrouth de plus de 50 experts syriens et internationaux.

Les Nations unies insistent sur le fait que ce chiffre n’inclut pas «les pertes humaines», les personnes tuées dans les combats ou les pertes de gens qualifiés en raison des déplacements massifs des populations.

Le chiffre avancé par les Nations unies est particulièrement saisissant quand on sait que, selon la Banque mondiale, le Produit Intérieur Brut de la Syrie, c’est-à-dire l’ensemble des richesses produites par le pays, s’élevait en 2007 à 40 milliards de dollars, soit seulement un dixième du total des destructions, ce qui donne une idée de l’ampleur des efforts financiers que nécessitera la reconstruction du pays. La CESAO a déclaré qu’elle publiera le mois prochain, un rapport complet sur l’impact des sept années de guerre sur les infrastructures et l’économie de la Syrie, où la guerre a été particulièrement dévastatrice.

Depuis 2011, plus de la moitié de la population syrienne d’avant-guerre a fui le pays ou a été déplacée au cours des sept dernières années tandis que le conflit, qui avait commencé par la répression sanglante par le régime de Bachar al-Assad de manifestations réclamant des réformes démocratiques, a fait pa moins de 350.000 morts.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*