Augmentation préoccupante des crimes en Afrique du Sud

A en croire les statistiques officielles, l’Afrique du Sud enregistre 57 meurtres chaque jour.
Dans ce pays, 20.336 assassinats ont été dénombrés en 2017, ce qui correspond à une hausse de 1.320 assassinats en rythme annuel, a indiqué le ministre sud-africain de la Police, Bheki Cele.
«C’est à la limite une zone de guerre», a déclaré, très remonté, Cele, après avoir évoqué le chiffre de «57 meurtres» enregistrés chaque jour sur le territoire sud-africain.
Ces statistiques livrées par les forces de l’ordre, prouvent que le taux des assassinats a bondi en l’espace des six dernières années. Les vols, viols, agressions à main armée et enlèvements sont les principales causes des crimes commis en Afrique du Sud.
Pour sa part, François Beukman, qui préside le groupe parlementaire chargé de la police, a qualifié ces statistiques «d’alarmantes et totalement inacceptables».
Le ministre sud-africain de la Police a reconnu que les forces de l’ordre n’ont pas assumé leurs responsabilités et que ses éléments n’ont pas véritablement répondu aux défis sécuritaires.
«Les Sud-Africains ne doivent pas considérer cela comme une norme selon laquelle ils peuvent être kidnappés, volés et tués tous les jours. Nous devons travailler à changer la situation », a soutenu le ministre Cele qui s’est engagé à ne ménager aucun effort pour changer la situation.

A propos de Fitzpatrick Georges 1463 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*