L’agence onusienne pour les réfugiés palestiniens reçoit une enveloppe supplémentaire de 118 M$

Le ministre jordanien des Affaires étrangères, Aymane Safadi a annoncé hier jeudi devant la presse que l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), auxquels elle fournit des services de santé ou d’éducation, avait obtenu 118 millions de dollars d’aide financière pour faire face à la crise provoquée par le retrait total des Etats-Unis, son premier contributeur.

Ces financements supplémentaires ont été octroyés à la faveur d’une réunion tenue en marge de la 73ème Assemblée générale de l’ONU qui se tient à New-York.

Parmi les pays donateurs figurent notamment l’Allemagne, la Suède, l’Union européenne, la Turquie et le Japon. Les pays étaient obligés de réagir tant la suspension de la contribution des Etats-Unis a entraîné des pertes colossales pour l’UNRWA qui a besoin de 200 millions de dollars pour pouvoir travailler jusqu’à la fin de cette année.

L’Allemagne avait déjà annoncé fin août dernier, qu’elle augmenterait son aide financière à l’UNRWA et avait appelé à un effort international pour soutenir l’Office de secours et de travaux des Nations unies.

L’UNRWA aide plus de trois millions de Palestiniens sur les cinq millions enregistrés comme réfugiés, notamment à travers ses écoles et ses centres de santé.

La réunion de collecte de fonds pour l’UNRWA s’est tenue le jour même où le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s’exprimaient à la tribune de l’A.G des Nations unies.

Le conflit israélo-palestinien a occupé une large place dans les débats de cette assemblée compte tenu des événements marquants qui se sont produits en cette année, notamment les décisions du président américain Donald Trump, de couper les vivres à l’UNRWA, de reconnaitre Jérusalem comme capitale d’Israël et la fermer la représentation palestinienne à Washington.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*