L’ambassadeur saoudien reprend son poste à Washington

L’ambassadeur saoudien aux Etats-Unis, Khaled Ben Salmane est retourné à Washington, après avoir quitté le pays de l’oncle Sam suite à l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, le 2 octobre dernier dans le consulat saoudien à Istanbul, la capitale économique de la Turquie,  rapporte NBC News.

Cela fait donc deux mois que Khaled Ben Salmane, qui est le frère du prince héritier saoudien, Mohammed Ben Salmane, a été rappelé à Ryad laissant son poste vacant à Washington.

Officiellement, le retour de l’ambassadeur saoudien aux Etats-Unis se justifie par la nécessité de prendre part aux obsèques de l’ex-président George H.W. Bush, qui a dirigé les Etats-Unis de 1989 à 1993, avant de s’éteindre le 1er décembre dernier à l’âge de 94 ans, a indiqué NBC News.

D’après NBC Newse, Khaled Ben Salmane est arrivé mercredi matin à l’aéroport international de Washington. Pour le moment, aucune information sur son projet de demeurer ou pas sur le sol américain n’a été communiquée.

La chaîne TV américaine a indiqué que l’ambassadeur saoudien avait quitté les Etats-Unis suite au scandale qu’avait donné lieu l’assassinat du journaliste et opposant saoudien Jamal Khashoggi.

A en croire The Washington Post, la CIA avait précédemment désigné Mohammed Ben Salmane comme le commanditaire de ce meurtre, affirmant détenir, selon le journal turc Hürriyet, un enregistrement sonore dans lequel l’homme fort d’Arabie saoudite ordonnait de «faire taire» le journaliste saoudien.

A propos de Fitzpatrick Georges 1494 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*