Yémen : la coalition sous commandement saoudien annonce la libération de 200 rebelles Houthis

La coalition militaire dirigée par Ryad qui soutient depuis 2015 le pouvoir au Yémen contre la rébellion houthie, a décidé «de libérer 200 rebelles» Houthis et autoriser l’évacuation des malades nécessitant des soins médicaux depuis l’aéroport de Sanaa, en coopération avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), a annoncé son porte-parole, Turki al-Maliki, dans un communiqué relayé par l’agence officielle saoudienne SPA.

Les insurgés, originaires du nord du Yémen et appuyés par le régime iranien, ont conquis la capitale Sanaa en 2014. Seuls les vols pour les Nations Unies et pour des organisations humanitaires sont autorisés à opérer de l’aéroport de cette ville, fermé aux vols commerciaux depuis 2016.

Cette annonce de la coalition militaire arabe intervient après une baisse des attaques perpétrées par les insurgés Houthis contre le royaume wahhabite, saluée vendredi dernier par l’envoyé des Nations Unies au Yémen, Martin Griffiths qui estime que c’est un premier pas vers un cessez-le-feu général. 

«Nous nous félicitons de la décision annoncée par la coalition arabe et nous les appelons à mettre fin à la torture et aux abus jusqu’à ce que tous les prisonniers soient libérés», a posté sur son compte Twitter, Mohammed Ali al-Houthi, un haut responsable de la direction politique des rebelles chiites houthis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*