Washington suspend la formation des militaires saoudiens sur le sol américain

Le département américain de la Défense a suspendu provisoirement mardi le programme d’entraînement des soldats saoudiens aux Etats-Unis, suite à la fusillade de Pensacola, au cours de laquelle trois jeunes militaires américains ont été abattus par un pilote saoudien.
L’entraînement opérationnel des soldats saoudiens reprendra au terme d’une révision des procédures de sécurité et de contrôle des antécédents de l’ensemble des militaires étrangers en cours de formation sur le sol américain, a confié aux médias un haut responsable du Pentagone s’exprimant sous couvert d’anonymat.
Cette revue des procédures, demandée par le vice-ministre de la Défense, David Norquist, devrait nécessiter 5 à 10 jours, a indiqué un autre responsable du même ministère.
Des élus républicains et démocrates avaient réclamé cette suspension après qu’un élément de l’armée de l’air saoudienne ait ouvert le feu vendredi dernier au moyen d’une arme de poing dans une salle de cours de la base de Pensacola, en Floride. Il a tué trois personnes et blessé huit autres avant d’être abattu par les forces de l’ordre.
Avant cette attaque, ce militaire saoudien avait posté sur Twitter des messages hostiles envers les Etats-Unis, d’après le groupe de surveillance des mouvements djihadistes SITE.
« Le ministère (de la défense) coopère étroitement avec le gouvernement saoudien pour répondre à cet incident », a assuré Norquist dans une lettre à l’attention des responsables des services des forces armées américains concernés par cette mesure, qui a été « approuvée » par les autorités saoudiennes.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*