Une base abritant des forces américaines en Irak à nouveau visée par des tirs de roquettes

Des roquettes se sont à nouveau abattus dans la soirée de jeudi, à proximité de la base militaire irakienne de Balad en Irak, qui abrite des militaires américains, rapportent des médias locaux.

Ces roquettes se sont abattues dans le district de Dujail de la province irakienne de Salah ad-Din, près de la base militaire irakienne de Balad, qui abrite des troupes américaines, ont rapporté divers médias, citant des sources policières. Aucune victime n’aurait été déplorée. Pour l’heure, l’origine de cette frappe est inconnue.

Rappelons que le dimanche 5 janvier, le Parlement irakien avait décidé de mettre un terme à la présence de forces étrangères en Irak. Au cours de la même journée, la coalition militaire internationale sous commandement américain a décidé d’arrêter provisoirement l’entraînement des forces de sécurité irakiennes à cause d’attaques à la roquette récurrentes visant des bases où sont cantonnés des soldats américains.

Ces mesures ont été prises 48 heures après l’assassinat à Bagdad, du puissant général iranien Qassem Soleimani et du leader pro-Téhéran et numéro deux du Hachd al-Chaabi, Abou Mehdi al-Mouhandis, suite à un raid américain. 

Le samedi 4 janvier, au lendemain de la mort de ces deux personnalités, Kataeb Hezbollah, le plus important groupe armé du Hachd al-Chaabi, a averti les forces de sécurité irakiennes de se tenir éloignées des bases utilisées par les troupes américaines sur le sol irakien dès le dimanche 5 janvier.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*