Thaïlande : Des milliers d’étudiants mécontents de la dissolution du parti de l’opposition Future Forward

Les étudiants thaïlandais ont organisé des manifestations dans les campus universitaires de la Thaïlande, pour contester la dissolution du parti politique de l’opposition «Future Forward» (FFP).

La justice thaïlandaise a décidé vendredi dernier de dissoudre le parti FFP, ce qui n’a pas été apprécié par la jeunesse du pays. Ainsi, diverses manifestations ont eu lieu dans les universités thaïlandaises pour protester contre ce qui est assimilé à une atteinte à la démocratie et à la liberté d’expression. 

A titre d’illustration, environ 2.000 étudiants de l’université de Thammasat se sont rassemblés mercredi pour exprimer leur mécontentement suite à cette dissolution. 

Ce mouvement de contestation a pris de l’ampleur très vite, ne donnant même pas le temps à ces initiateurs de clarifier leurs revendications. Ils vont se concerter pour dresser une liste précise de leurs doléances.

Fort de sa grande popularité parmi les jeunes thaïlandais, le FFP a recueilli plus de 6 millions de voix aux élections législatives de mars 2019, ce qui en a fait un important parti d’opposition au gouvernement dirigé par Prayut Chan-o-cha. 

Toutefois, la feuille de route de cette formation politique antimilitariste n’a vraisemblablement pas plu à la classe dirigeante traditionnelle du pays, constituée des royalistes et des militaires en majorité.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*