Irak : Deux roquettes s’abattent sur la Zone verte à Bagdad

Deux roquettes se sont abattues sur la Zone verte ultra-sécurisée de Bagdad, la capitale de l’Irak, a révélé jeudi un responsable du ministère irakien de l’Intérieur sous couvert de l’anonymat.

Cette attaque est survenue dans la soirée lorsque des activistes non encore identifiés, ont tiré les deux roquettes sur la Zone, où se situent les principaux bureaux du gouvernement irakien et le siège de l’ambassade des Etats-Unis.

Le responsable irakien indique que les projectiles ont atterri sur une zone vide sans faire de victimes, ajoutant qu’une troisième roquette s’est abattue sur une zone située à l’ouest de la Zone verte sans faire également de victimes.

S’étendant sur près de 10 kilomètres carrés sur la rive ouest du Tigre, la Zone verte est régulièrement prise pour cible par des mouvements rebelles. 

En fin 2019, elle avait même été le théâtre d’une importante manifestation lors de laquelle les installations extérieures de la représentation diplomatique des Etats-Unis avaient été brûlées.

Rappelons que cette enclave fortifiée a été établie dans la capitale irakienne après l’invasion de ce pays en 2013 par l’armée américaine et ses alliés qui ont évincé  le régime de l’ancien président irakien Saddam Hussein. Depuis 2009, ce sont les autorités irakiennes qui contrôlent cette zone.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*